lundi, septembre 19, 2005

La carte de fidélité SNCF
Je me dois de vous entretenir d’un secret honteux : je suis un client de la SNCF ( parce que je n’ ai pas encore mon permis…). Non pas que j’apprécie ce gouffre financier, rassurez-vous. La seule raison qui me pousse dans ses bras boudinés porte un nom : monopole d’état. (je reviendrais là-dessus dans un autre article).
A ce titre, j’ai pris une carte 12-25 à 49 euros, ce qui me permet de bénéficier de réductions, ma foi, assez intéressantes (25% ou 50% selon la période de départ). Fort bien, jusqu’ici tout semble normal.

Or, il se trouve que j’ai reçu par la Poste (on parlait de monopole d’état à l’instant) un courrier daté de la deuxième semaine de septembre de la SNCF, laquelle m’envoie une carte de fidélité. Whaou, impressionnant ! Alors que n’importe quelle compagnie aérienne a mis en pratique ce principe depuis des années, quel progrès fondamental ! Ils ont du embaucher un véritable pro du marketing pour penser à cela. La brochure me précise que la « La SNCF innove pour vos voyages… et votre plaisir ». Bon, à part l’autocongratulation habituelle, je prend ça plutôt comme une bonne nouvelle. Le fonctionnement est simple : On cumule des points (appelés S’miles) en achetant des billets de train ou en effectuant des achats chez les partenaires de la SNCF ( Galeries Lafayette, Nouvelles Galeries, Monoprix,BHV, Phox..) ; On peut ensuite échanger ces points contre des cadeaux ou des billets. Original, non ? Enfin, ne nous gaussons pas tout de suite, le meilleur va venir. Le barème de conversion qu’ils ont institué a sans doute nécessité un long calcul : un euro d’achat vous donne droit à un S’miles (oui, au singulier, ça garde le S). Mais, au fait, que peut-on avoir avec ces fameux points ? Allez, je ne vous fait pas languir plus longtemps.

-pour 500 S’miles (soit 500 euros d’achat) : avec 7 euros de suppléments un abonnement de six numéros à Winnie ou Babar (super j’ai pas de gosses)ou avec 5 euros de suppléments un abonnement de six numéros à Notre Temps ou 12 numéros de 20 ans (boooof) ou avec 12 euros de suppléments 12 numéros de Le Foot (non merci)ou avec un euro de suppléments une Mini Radio FM auto-scan (je vois le genre) ou toujours avec un euro en plus, une mini-besace bandoulière bi-colore ou un set enfant sac à dos +trousse (ça va servir pour mon petit frère de 18 ans ça) ou un réveil de voyage digital (de façon à vérifier que le train de la SNCF soit bien en retard ?)
-pour 550 S’miles (soit 550 euros d’achat) : avec un supplément d’un euro un cinéchèque une personne ou un porte-lecteur CD+10 inserts ( quelle affaire..)
-pour 600 S’miles (soit 600 euros d’achat) : avec 8 euros de suppléments, 26 numéros de Télé 7 jours (je n’ai pas la télé, ça m’arrange) ou avec 9 euros supplémentaires 12 numéros de Vocable ou avec 15 euros en sus 26 numéros de Elle (au cas où vous ne l’auriez pas remarqué, je n’appartiens pas à la gente féminine) ou un billet pour le Futuroscope de Poitiers à condition d’ajouter 10 euros pour un enfant ou 17 euros pour un adulte ou avec un euro supplémentaire soit un sac besace (j’en ai déjà un sacré paquet)soit un thermomètre électronique (bonne idée, ça me permettra de vérifier que la clim du train ne marche jamais l’été à l’instar du chauffage l’hiver)
-pour 650 S’miles (soit 650 euros d’achat) : avec un euro supplémentaire une mallette de coloriage ( pour colorier les sièges, comme s’ils n’étaient pas déjà assez crades)
-pour 700 S’miles (soit 700 euros d’achat) : avec un euro de suppléments, un abonnement à 6 numéros d’Enfants Magazine ( j’y penserais pour mon grand-père) ou avec 12 euros supplémentaires à huit numéros de Géo ou avec un euro supplémentaire soit une montre water resistant (notez que c’est plus pratique que le réveil sus-nommé) soit un (une ?) plaid en polaire ( si quelqu’un sait à quoi ça ressemble, qu’il me fasse signe….)
-pour 800 S’miles (soit 800 euros d’achat) : 7 euros de réduction sur un billet de train
-pour 850 S’miles (soit 850 euros d’achat) : avec un euro de supplément, un multi-jeux 6 en 1 (je l’offrirais à ma mère, ça lui fera plaisir)
-pour 900 S’miles (soit 900 euros d’achat) : avec un euro en plus, un sac de voyage
-pour 1500 S’miles (soit 1500 euros d’achat), :un aller-simple seconde classe ou abonnement au Nouvel –Observateur (21 numéros, il faut payer 10 euros de supplément)
-pour 1900 S’miles (soit 1900 euros d’achat) : avec un euro en plus, une paire de jumelles (pour lire les panneaux annonçant les trains dans les gares, sympa)
-pour 2200 S’miles (soit 2200 euros d’achat) : un aller-simple première classe
-pour 2500 S’miles (soit 2500 euros d’achat) : un aller-retour seconde classe
-pour 3700 S’miles (soit 3700 euros d’achat) : un aller-retour première classe

Précisons naturellement que les voyages ainsi obtenus ne concernent pas toutes les destinations, que la SNCF se garde le droit de changer les barèmes,…enfin il y’a 8 pages de « Conditions générales ».
Géniallissime ! Ca vaut le coup de faire tout un barrouf et de m’envoyer pas moins de cinq feuilles papier glacé plus une carte magnétique qui vont finir tout droit à la poubelle.
Visiblement, la SNCF a beaucoup de mal à sortir tant de ses habitudes monopolistiques de non-satisfaction du client (pardon, de l’usagé selon le terme employé officiellement) que de l’incapacité totale à gérer une société convenablement. En effet, le nombre de points surprend (c’est peu de le dire): 2500 S’miles l’aller retour en seconde classe ? Vu que ça correspond à 2500 euros d’achats, ce n’est pas demain la veille que je partirais gratuitement. D’autres part, qui de 12 à 25 ans a des enfants (auxquels sont apparemment destinés les « cadeaux ») ? sérieusement, pas grand monde, voire personne.…La Poste (profitez-en, c’est une des rares fois où je chante ses louanges) a su nettement mieux s’adapter ( bagoo) à la clientèle étudiante. Les jeunes ne prennent le train que quand ils n’ont pas de voiture, car ils n’ont aucune envie de perdre du temps (exemple concret : le trajet Pau-Toulouse prend deux heures en voiture, deux heures et demi par le rail), de payer cher, de voyager dans de wagons crades, de n’avoir pas de place assise. Ce n’est certainement pas avec ce genre d’offres stupides qu’ils apprécieront le train.
Encore une tentative ratée de modernisation de la SNCF.

Libellés : ,

2 Comments:

Anonymous Anonyme said...

encore un liberale qui se plaint!!
les trains vont peut-etre plus vite en Angleterre et ils leurs arrive meme de derailler !!
Resultat combiens de morts?
Suite a une politique LIBERALE la securite des circulations est mise de cote.
Va prendre le train la bas tu paieras plus chère pour te faire peur!

8:58 AM  
Blogger Simon said...

Je vous invite de ce pas à vous renseigner sur les accidents de train en Angleterre pour vous apercevoir qu'ils ont baissé drastiquement depuis la privatisation...

7:41 PM  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home

Libre et libéral: blog libéral, subversif et dissident contre le Moloch socialiste