mardi, décembre 06, 2005

Quand Chirac veut faire plaisir à l'Afrique, c'est au détrimentde la France et du libéralisme.

Il y'a fort à parier que notre cher Président (béni mille fois soit son nom) monsieur Jacques Chirac n'a pas du subir des séances de marabout pour s’afficher « contre certaines évolutions trop libérales » à Bamako lors de sa visite au Mali chez son grand ami Amani Toumani Touré.
Notre cher Président (béni mille fois soit son nom) a continué en expliquant que ces évolutions « risquent de nous conduire à une satisfaction donnée aux pays riches et aux pays émergents, en matière commerciale et notamment agricole, au détriment des pays les plus pauvres ». C’est bien connu, les libéraux prônent un protectionnisme exacerbé visant à empêcher les pays pauvres de se développer. Prenons un exemple : grâce à la PAC (financée en grande partie par la perfide Albion), le producteur européen se voit garantir que sa production sucrière sera achetée 630 euros la tonne. Les surproductions sont vendues par l’UE entre 130 et 250 euros la tonne, ce qui a pour conséquence de casser les prix. Les tarifs douaniers élevés pénalisent aussi les producteurs du tiers-monde et rendent la concurrence déloyale. Le libéralisme a bon dos, lui qui propose une réforme (voire, pourquoi pas, la suppression) de la PAC et le libre-échangisme.
Donc, que suggère notre cher Président (béni mille fois soit son nom) ? Rien de moins que doubler l’aide publique au développement pour atteindre 150 milliards de dollars. Ah, une idée formidable. Avec 2000 milliards d’euros de dettes, l’Etat français va encore financer les Dictateurs Africains Réunis à l’instar du désormais fameux Mswatti III, roi du Swaziland qui s’est offert outre une Maybach 62 , une dizaine de BMW et autant de palais -destinés à ses nombreuses épouses -alors que 38% de ses sujets sont séropositifs. Heureusement El Chi a vite rassuré le contribuable français : « Nous ne le ferons pas à partir des budgets des Etats seulement et par conséquence nous avons beaucoup insisté sur l'importance capitale à mettre en place des financements innovants qui permettent de rassembler cette somme, grâce à une taxation, sous une forme ou sous une autre, internationale. C'est vital ». Ah ça va mieux. Une nouvelle taxe, (comme « financement innovant » on a connu mieux) comme si cela ne suffisait pas au goulag français. Ah, je m’égare. Notre cher Président (béni mille fois soit son nom) ne se limite pas à la France. A idée « solidaire », ambition internationale, cela va de soit. Le monde entier va nous remercier pour notre générosité.
Récapitulons donc la positions française sur le problème africain : la PAC qui se fait au détriment des paysans du Tiers-monde et des contribuables occidentaux, des tarifs douaniers élevés truquant la concurrence, une aide inadéquate financée par une énième taxe…. Vous y croyez ? Pas moi. L’ Histoire et la simple logique économique montrent que ce n’est pas l’intervention de l’Etat (voire de plusieurs) qui résout les problèmes de pauvreté. Bien au contraire, celui-ci est un frein à l’enrichissement des plus démunis.
Quelles alternatives peut-elle être envisagées ? Le libre-échangisme va de soit, ce n’est pas en fermant nos frontières que l’on va participer au développement du Tiers-Monde. Rajoutez à cela, la démocratie libérale (qui permet outre de s’éloigner du totalitarisme une stabilité économique, vecteur essentiel des investissements étrangers) et vous obtiendrez la solution libérale : éthique (respect des droits fondamentaux), efficace et humanitariste.

Libellés : , , ,

17 Comments:

Blogger thibault said...

Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

9:27 AM  
Blogger Simon said...

Comme quoi je pêche mieux les trolls que les truites... :D

Pour votre information restent en en commentaire tout ce qui contient ni pub, ni insultes ni HS total.
Par exemple ce commentaire reste.

5:22 PM  
Blogger AM said...

C'est qui ce Thibault? On peut lui reconnaître le mérite de nous faire rire au moins.

8:12 PM  
Blogger Simon said...

c' est un visiteur du citoyen durable..

un sacré comique.

8:22 PM  
Blogger Simon said...

Vous savez la plupart des libéraux préfèrent largement Bastiat ou Salin à Adam Smith dont on se demande si se surmédiatisation n'est pas du à une volonté de rendre "anglais" le libéralisme.
Keynes est relativement récent.. c'est un contemporain des débuts de hayek.

Mais ce que vous avez surtout du mal à assimiler c'est que le libéralisme ne prone pasun système: c'est l'anti-système au contraire.

9:49 AM  
Blogger thibault said...

Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

2:29 PM  
Blogger Simon said...

Qui va représenter les libéraux?? Et bien le part libéral qui est en cours de formation.

2:51 PM  
Blogger Simon said...

PS: je suis sûr que vous ne lisez même pas les réponses..

2:55 PM  
Blogger thibault said...

Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

3:49 PM  
Blogger Simon said...

et blablabla et re blablabla .. vous écrivez pour ne rien signifier visiblement... Masturbation mentale?

8:59 PM  
Blogger thibault said...

Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

4:38 PM  
Blogger Simon said...

vous prenez de la colombienne?? assez puissant comme produit hein??

6:05 PM  
Blogger thibault said...

Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

8:31 PM  
Blogger Simon said...

personnnellement je carbure à l'octet...

12:42 PM  
Blogger thibault said...

Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

2:58 PM  
Blogger Simon said...

Ma parole vous êtes ridicule là..

je reconnais que vous avez de l'esprit et du répondant mais voyez-vous parler pour ne rien dire ce n'est pas mon genre..

PS: seriez-vous fonctionnaire?

5:36 PM  
Blogger thibault said...

Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

6:32 PM  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home

Libre et libéral: blog libéral, subversif et dissident contre le Moloch socialiste