mardi, juin 20, 2006

Pensées du jour



Je fêtais dimanche la première année de mon blog: année riche de plus de 90 articles et 2000 visiteurs, dont des sommités comme Harald, Lafronde, zek1917.... Je remercie donc tous ceux qui m'ont soutenu.



Phraséologie marxiste typique:
Je suis bourgeois.
Pourquoi? Evidemment parcque le libéralisme est une idéologie bourgeoise.
Pourquoi considérer le libéralisme comme une idéologie bourgeoise? Car tous ceux qui y'adhèrent appartiennent à la bourgeoisie.
Comment cela? he bien, il faut appartenir à la bourgeoisie pour être libéral.
Je vous laisse continuer.


Si l'on vous explique que le libéralisme voit l'Homme comme une marchandise, rétorquez qu'il s'agit là de l'évidence même et qu'il n'ya nul besoin d'être libéral pour en arriver à cette conclusion. Qu'est-ce qu'une marchandise sinon une proprieté potentiellement soumise au commerce? Rien. Or, le corps de chaque individu lui appartient en propre - par nature, en quelques sorte-. De là découle la liberté de chacun de faire ce qu'il souhaite de son corps: pratiquer un sport, se nourrir, se droguer, se suicider, se louer, se vendre... Alors, oui, à rebours de ce qu'affirme la bien-pensance, l'Homme est bien une marchandise.

De plus en plus, j'ai l'impression que nous vivons exactement le processus décrit par Hayek: une victoire nette de la social-démocratie et une descente aux enfers du totalitarisme. L'ascenseur n'est pas encore arrivé en bas mais je me demande si on va encore pouvoir s'arrêter.

une vidéo sympathique ici: Introduction à la philosophie de la liberté

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home

Libre et libéral: blog libéral, subversif et dissident contre le Moloch socialiste