vendredi, janvier 05, 2007

Alterlibéralisme?


Mes cyber-pérénigrations m'ont mené cet après-midi à découvrir le nouveau coup de communication de nos amis d'Alternative Libérale: ces gens se revendiquent dorénavant alterlibéraux, avec bien entendu un manifeste coécrit par Edouard Fillias, Sabine Hérold, Aurélien Véron, Ludovic Lassauce, Jean-Paul Oury à la clef. (site http://www.alterliberaux.org/) Seulement, on connaissait les libéraux classiques, les libéraux de gauche, les libéraux écolos, les libertariens, les libéraux-conservateurs, les objectivistes, les minarchistes, les anarcho-capitalistes, les libertariens-conservateurs, les autrichiens, les zélateurs du monétarisme l'Ecole de Chicago, les adeptes de l'Ecole de Paris, les jusnaturalistes...Il nous faudra maintenant pour rester à la page adopter l'alterlibéralisme. Hélas, si toutes les chapelles citées plus haut correspondent à un culte précis de la déesse Liberté, quid de cet alterlibéralisme? Si je me fie à mes humbles connaissances en étymologie, il s'agirait d'un libéralisme autre. Autre que quoi? Que le libéralisme générique? Il ne s'agirait donc plus de libéralisme? Un libéralisme avec de vrais morceaux de social-démocratie et 10% de nationalisme? Ou alors un libéralisme altéré...

Naturellement, il est à craindre qu'à trop privilégier la communication démago-réformative,à pratiquer le sabir altercitoyencollectivosolidariste afin de séduire les plumitifs du Figamonde (car, ne nous y trompons pas, le non-libéral ne nourrira aucun interêt pour ce gadget dont il ne saisira pas plus que le libéral), AL perde dans un futur proche tout interêt aux yeux de sa propre et déjà infime base de soutien.

Une rapide correction de la part du Comité de Direction d'Alternative Libérale devient plus que souhaitable.

Libellés : , , ,

2 Comments:

Blogger GOBERT said...

Ah ah .... OK l'alterlibéralisme n'existe pas, mais je trouve que l'idée est bonne pour montrer aux bobos que le libéralisme n'est pas Sarkozy et qu'il y a autre chose.

Bien sur cette erreure (que Sarkozy puisse etre libéral) DOIT etre corrigé dans la préface, car il ne faut pas laisser cette immonde rumeure courrir.

Mais le but du livre c'est d'être acheté par des non libéraux, donc un titre comme libéralisme c'est pas top. A la limite il aurait fallut supprimer totallement le mot libéralisme de la couverture peut etre ...

Après je ne suis pas expert en comm'

1:43 AM  
Blogger Geoffroy said...

En tous cas il s'est DÉJÀ vendu à plus de 4000 exemplaires !

5:53 PM  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home

Libre et libéral: blog libéral, subversif et dissident contre le Moloch socialiste